Couverture amovible de la Grande Mosquée de Paris.

© Adrien Paporello/AIA Ingénierie

Longue de 29 mètres pour une largeur de 20 mètres, elle a pour but de protéger les fidèles des intempéries, cette dernière a la particularité d’être cachée une fois repliée. La Grande Mosquée de Paris achevée en 1926 est classée à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Le patio se situe au centre de l’édifice, il est ouvert aux fidèles les vendredis et jours de fête.

© Adrien Paporello/AIA Ingénierie

Le caractère historique de cet édifice a conduit à une concertation afin que sa couverture soit la plus discrète que possible. © SCP DUBOIS JEANNEAULa réponse des ingénieurs est une structure métallo-textile composée de 5 arcs métallique au nord et 4 arcs métalliques au sud. Ces arcs forment deux demi-toitures. Le premier arc est équipé de deux moteurs qui entrainent les autres arcs dans l’opération. Les arcs roulent sur deux rails qui sont supportés par huit poteaux ancrés dans le plancher. Le système est guidé par des pantographes.

Une fois la couverture repliée, l’ensemble de la structure (arcs et rails) descendent d’un mètre quatre-vingt grâce aux poteaux qui la supporte.

© Adrien Paporello/AIA Ingénierie

La couverture se déplie et replie automatiquement, une sécurité permet de ne pas déployer les arcs lorsque la structure est en position basse, de même qu’il est impossible d’abaisser les rails lorsque la toiture est dépliée.